Ed03 du 03 septembre 2001
 

La SAGA FOURNIER - MARTIN

ou Le commerce aumalois à travers 4 générations

de Fournier - Martin

Article de Guy Boulnois Extrait du journal "Le Réveil" du 24 Avril 1987

  PRECEDENT

 

Mme Joly s'occupe du magasin de vente situé rue St Lazare et bientôt y adjoint, dans la maison contiguë, un magasin de modiste qu'elle va transférer 10 rue aux Juifs lorsque les époux se séparent.

 

Rue aux Juifs

 

Photo n°1

Photo n° 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est ce magasin qui était représenté sur la photo n°1 et dont l'enseigne était Mme Fournier, car elle avait repris son nom de jeune fille. Elle y adjoindra un commerce de bonneterie.

Nous arrivons à la 3ième génération avec Angèle Joly qui épouse en 1902 Fernand Martin (ancien élève de l'école d'horlogerie d'Anet) et la même année, ils ouvrent un magasin d'horlogerie juste au-dessus du presbytère avec l'enseigne Martin Joly c'était la réponse à la deuxième question.

 

427ko

En 1903, M. Fernand Martin obtient une médaille de vermeil au concours de Besançon pour une montre entièrement fabriquée par lui, ce qui n'est guère étonnant quand on sait qu'il avait été reçu 1er à un examen d'ouvrier d'art à Rouen en 1898.

Il construit ensuite un régulateur de grande précision et monta une montre dans une bouteille, un travail de très grande précision et de patience (en présence de M. Touzard). (NDRL : Il fabriqua lui-même une partie des outils nécessaires à cette réalisation).

 

 

 

 

 

 

M. Fernand Martin se passionne alors pour la TSF naissante et construit un poste à galène avec lequel il reçoit, en 1914, une émission allemande en morse que son voisin traduira (c'était M. Truffart pharmacien).

Mme Fournier cessant son commerce, M. Martin traverse la rue et s'installe en 1904 dans le magasin de sa belle-mère. En 1907 pour la foire d'Aumale il monte, dans sa vitrine, une maquette animée : un moulin animé : un moulin à meules dans un paysage avec des oiseaux qui volent autour. Cette réalisation a un grand succès et on en parle dans la presse professionnelle, si bien que la maquette sera achetée par un horloger allemand.

Chaque année, M. Martin réalise des maquettes animées de plus en plus sophistiquées qui font l'admiration des promeneurs. Et nous arrivons à la 4ème génération en la personne de Jean Martin que beaucoup d'Aumalois connaissent bien.

SUITE